TEST – Logicom L-ITE 400M : La 4G pour moins de 40€ !

TEST – Logicom L-ITE 400M : La 4G pour moins de 40€ !

Les smartphones low cost sont légion. Cependant, peu d’entre eux proposent la 4G, surtout à moins de 100€. Le constructeur français LOGICOM nous propose aujourd’hui le L-ITE 400M, également connu sous l’appellation L400M, un petit smartphone entrée de gamme vendu aux alentours de 40€ (Lien Amazon.fr), et proposant une fiche techique alléchante au regard de son prix.

Design et Ergonomie

Au premier coup d’œil, aucun doute : on est bien en présence d’un mobile entrée de gamme: carrosserie et châssis tout en plastique, écran de 4 pouces, touches de navigation chromées non rétroéclairées… Ceci mis à part, bien que peu optimisé, l’encombrement du L400M reste plus que raisonnable. En effet, bien que les bordures autour der l’écran soient plus larges que sur des modèles plus onéreux, les dimensions sont réduites : 121,5 millimètres de long, 62,5 de large, et 10,2 d’épaisseur, le tout pour un poids de 113 grammes.

Niveau finitions, aucun craquement intempestif, ni jeu excessif dans les boutons n’est à signaler. Le cache-batterie est difficile à enlever, et se remet en place facilement. Une fois en place, aucun risque qu’il se détache tout seul. De plus, sa surface texturée l’empêche de glisser trop facilement de la main.

Bien que l’appareil photo arrière dépasse légèrement, il est protégé par un léger retour de carrosserie évitant ainsi de rayer la lentille lorsqu’on pose le terminal sur une table.

Image et son

Autant le dire franchement : la qualité d’image et du son délivrés par le L400M ne sont pas les critères qui vont vous faire acheter ce téléphone.

Son écran, d’une diagonale de 4 pouces (10,16 cm) et d’une résolution de 480×800 pixels (240 ppp) est doté d’une luminosité décente. Par contre, les angles de vision sont décevants : il est nécessaire d’être exactement en face de l’appareil pour obtenir une image à peu prêt correcte. Dès lors qu’on regarde l’écran par le haut ou le bas, la luminosité change, allant du trop foncé, avec des couleurs en négatif, à une image blafarde, presque illisible.

Côté son, l’écouteur (utilisé en appel) fait aussi office de haut-parleur, pour les notifications et le multimédia. Aucun souci en conversation : on entend correctement son interlocuteur. Lors de mes tests, une seule personne m’a indiqué entendre un léger écho, qui s’est rapidement estompé.

Utilisé comme haut-parleur, l’écouteur diffuse un son assez clair mais très peu puissant.

La prise mini-jack quant à elle, donne un son « normal », ni plus, ni moins. Sur mon exemplaire, j’ai pu constater un souci de maintien, provoquant des mauvais contacts si le câble est malmené.

Système d’exploitation et Surcouche

Sans surprise, ce smartphone est propulsé par Android 6.0 Marshmallow dans une version  presque brute. Au premier démarrage, quelques applications promotionnelles sont présentes. Bonne note toutefois, la plupart d’entre elle peut être désinstallée.Seul un écran de verrouillage nomma « Start » ne peut pas être supprimé. Celui-ci propose un flux d’actualité mais aussi des liens publicitaires un peut trop intrusifs. Il est heureusement possible de désactiver l’application.

Performances

Spécifications techniques

CPU : SPREADTRUM SC9830  1,5 GHz quatre cœurs
Mémoire vide :1 Go
GPU : MALI 400 MP2
Stockage : 8 Go + micro SD
Wifi : 802.11 b/g/n
Bluetooth : 4.0
Ecran : LCD 480 x 800 2 touches
Appareils photo : 5 Mpx / 1,9 Mpx
Batterie : 1500 mAh
DAS : 0,238 W/kg

 

Comme on pouvait s’y attendre pour un smartphone à ce prix, la configuration est modeste : CPU 4 cœurs cadencé à 1,5 GHz, 1 Go de mémoire vive, et 8 Go de mémoire flash interne, extensible par micro SD. Bonne note : la fonctionnalité de stockage fusionné apportée par Android 6.0 Marshmallow est présente. Ainsi, la faible capacité de la mémoire flash n’est pas vraiment un problème

Niveau réactivité, dans l’interface, le mobile répond assez bien dans l’ensemble, à condition de rester raisonnable sur le nombre d’applications lancées simultanément, la mémoire vive n’était que de 1 Go (916 Mo utilisables).De plus, la dalle tactile manque un peu de répondant : il n’est pas rare de devoir répéter une action pour qu’elle soit exécutée,

En ce qui concerne les jeux vidéos, il va falloir se contenter de petits jeux peu gourmands. En effet, Super Mario Run fonctionne de façon un peu ralentie, mais reste jouable. Asphalt Extreme quant à lui, s’affiche la plupart du temps en mode ‘diaporama » avec un framerate extrêmement bas, rendant ainsi la conduite impossible.

 

Photo et vidéo

Comme on pouvait s’y attendre, le L400M n’est pas vraiment un as de la photographie. Bonne note cependant : l’application photo n’est autre que Google Caméra. On dispose seulement des modes Photo, Panoramique et Vidéo. Le capteur dorsal de 5 Mégapixels délivre des clichés tout juste acceptables en bonnes conditions. La saturation des couleurs varie énormément selon l’exposition de la scène. Comme on peut le voir sur les échantillons ci-dessous, l’herbe apparaît presque vert fluo dès lors que le capteur compense une baisse de luminosité.

De plus, même avec une luminosité correcte, en extérieur ou sous des parapluies photo, les clichés manquent cruellement de détail. On constate dès lors qu’on zoom un peu dans l’image une compression excessive, provocant de nombreux artefacts ainsi qu’un flou omniprésent.

De nuit et en macro, le flou est encore plus prononcé. Le flash quant à lui peine à éclairer, même à 1 m de distance. Par contre,les couleurs ressortent assez justes.

Je ne m’étendrai pas sur l’appareil photo frontal, qui donne des couleurs beaucoup trop fades, un contraste quasi inexistant, ainsi qu’un flou très prononcé.

En vidéo, la qualité d’image est similaire à ce qu’elle est en photo. Le capteur n’étant pas stabilisé, le moindre mouvement sera perceptible à l’image. Le son est un peu étouffé mais reste tout à fait audible.

Connectivité et capteurs

On touche ici à un des points forts de ce smartphone.qui, pour rappel, coûte moins de 40€. On dispose en effet de la 4G LTE, du wifi 802.11 a/b/g/n, et du Bluetooth 4.0. Sur mon exemplaire cependant, j’ai expérimenté une instabilité de la connexion en wifi. Il est nécessaire dans ce cas de désactiver et réactiver le wifi, ou de passer temporairement en mode Avion.e

Le GPS fonctionne correctement en extérieur, même si le fix peut être assez long.

Niveau capteur par contre, on a seulement le minimum : accéléromètre, et capteur de proximité. Le capteur de proximité est détecté comme faisant également office de capteur de luminosité mais cette fonctionnalité n’est pas exploitée. Du coup, pas de réglage automatique de la luminosité de l’écran.

Conclusion

Si vous cherchez un smartphone pas cher, pour des usages basiques (téléphone, SMS, un peu d’internet), ce modèle peut vous convenir. Par contre, si votre but est de prendre des photos, de jouer, ou de  consommer du contenu multimédia, passez votre chemin.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
La note de TousTactiles.FR
product image
Note
1star1stargraygraygray
Note des Lecteurs
5 based on 1 votes
Marque
LOGICOM
Modèle
L-ITE 400M
Prix
EUR +-40

Guillaume

2 commentaires sur “TEST – Logicom L-ITE 400M : La 4G pour moins de 40€ !

  1. C’est un très mauvais téléphone.Tous les composants sont très mal protégés et tombent en panne à cause de la poussière notamment les objectifs photos.Le gps donne une fausse position. La batterie est morte au bout de 6 mois. les prise jack et usb sont inaccessibles pour la plupart des cables…….
    Donc très mauvais mais pas du tout pour les raisons évoquées plus haut.Il est d’ailleurs très réactif par rapport à ses cousins du même prix.

    No votes yet.
    Please wait...
  2. le fonctionnement ok mais deja 2 batteries depuis 1an en me servant uniquement pour appele ou recevoir

    No votes yet.
    Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.